Wernher von braun ou la face cachée de la lune

Biographie

Le concepteur des fusées américaines Saturn de la Nasa avait d’abord imaginé les missiles V2 de l’allemagne Nazie Nuit du 20 juillet 1969. Les Londoniens sont devant leur télé noir et blanc, ébahis par les premiers pas d’un homme sur la lune. Vingt-cinq ans plus tôt leurs maisons de briques étaient rasées dans un bombarbement silencieux celui des premiers missiles allemands les V2 semeurs de mort et de terreur. Quel rapport entre les deux évènements ? Un homme Wernher von Braun concepteur de ces terribles missiles mais aussi de la fusée saturn V qui a porté les astronautes américains sur leur orbite lunaire. Le programme spatial Apollo doit beaucoup à Paperclip un trombone en anglais l’opération d’exfiltration des savants nazis menée par les Américains en 1945. Von braun est l’une des plus grosses prises. Il va concevoir les premiers missiles balistiques américains et contribuer au lancement du premier satellite artificiel des Etats-Unis. Le fils de junker prussien devient alors un parfait américain naturalisé en 1955 et adoubé par Walt Disney en personne qui lui demande de populariser le programme spatial dans des films télévisés Von braun crève l’écran Il a une passion dévorante pour la conquête spatiale dès l’âge de 13 ans. Pour atteindre ce but il se donne tous les moyens. A 12 ans le jeune Wernher fixe des pétard d’artifice sur un petit wagon pour en faire un dragster grosse détonation et un tour au poste de police. l’anecdocte prête à sourire. La suite beaucoup moins. Vu dans ce prisme obsessionnel son parcours est d’une froide cohérence. Il rejoint l’armée de Weimar en 1932 car là est l’argent armée qui devient celle du Reich. Von Braun adhère au parti nazi en 1937 et entre dans la ss en mai 1940 il n’avait pas de cas de conscience. Pour lui le nazisme était une solution d’avenir pour l’allemagne insiste un haut fonctionnaire… Von Braun connaît les rouages pour obtenir le smoyens dont il a besoin. Ajoutez à cela une bonne dose d’entregent. « c’était un magnifique arriviste capable de tout »… analyse andré sellier 89 ans. L’historien et ancien déporté du camp de dora a fait partie de ces hommes qui ont construit les v2 contre leur gré. Il vit aujourd’hui près d’amiens forcée lui a en effet permis d’échapper à l’extermination. Dans un souci d’efficacité et de secret l’aquipe de von braun avait opté pour le recours à la main d’oeuvre concentrationnaire. Si von braun n’a jamais été vu usant de violence envers les déporté. Il ne pouvait ignorer leurs effroyables conditions de survie. L’administration améraicaine l’a d’ailleurs aidé à oublier. En 1947 elle a refusé qu’il comparaisse devant le procureur qui traquait les responsables du camp de dora. Officiellement les Américains n’avaient pas le droit d’employer d’anciens nazis. Donc officiellement von Braun n’en était pas un. Seulement un talentueux ingénieur imaginant des fusées de plus en plus puissantes. un manager révéré par ses ouvriers ceux de la nasa capable de faire travailler ensemble des milliers d’hommes pour envoyer un de leurs semblables sur la lune. Il a réussi Et après ? Les vols lunaires s’interrompent en 1972. Le projet Mars qui était le véritable objectif de von Braun est ajourné. Trop cher. L’espace devient commercial. Et von braun est rattrapé par son passé exhumé par la propagande soviétique. Il ne sera jamais nommé administrateur de la Nasa qu’il quitte en 1972. Il meurt d’un cancer cinq ans plus tard

Biographie express

1912 Naissance dans une famille d’aristocrates prussien. Son père a été ministre de la république de Weimar 1934 Sa thèse de doctorat sur la propulsion des fusées est classée secret défense par les allemands 1937 Nommé directeur du centre de Pennenmünde qui conçoit les V2 1945 Exfiltré du tyrol par les Américains. S’installe au Texas 1958 Lancement du satellite Explorer 1 par la fusée jupiter-C. L’amérique devient une puissance spatiale 1960 dirige le centre Marshall de la Nasa à Huntsville 1969 Objectif atteint un homme marche sur la lune 1972 Il quitte la Nasa 1977 Meurt d’un cancer généralisé

La voyance et la religion
La voyance à travers les siècles